La Brasserie

Asset 1_edited.png

Située dans le centre historique de Chinon, la brasserie «Bras(se)fort» est installée en rez-de-chaussée d’une ancienne maison, récemment restaurée.

IMG_E2890.JPG
IMG_3192.JPG

Le volume de chaque brassage est d’environ 200 litres (approx. 1.25 British barrels). Avec deux cuves de fermentation et une cuve de conditionnement cela donne un maximum de production de bière de 160 hl par an.

Les meilleurs ingrédients sont utilisés : malts en provenance de «Les Maltiers» à Issoudun assemblés avec les grains spéciaux du Royaume Uni et d’Allemagne, houblons du monde entier, notamment les houblons très parfumés de Nouvelle Zélande et des Etats Unis, levures françaises.

Le bras en Bras(se)fort

Simon Armstrong, maintenant brasseur à Chinon, est un passionné de la bière depuis aussi longtemps qu’il peut se le rappeler. Il a commencé à brasser la bière dans la cuisine de sa mère il y a 35 ans, inspiré par les grandes bières du nord-est de l’Angleterre.

Tailleur de pierre en France pendant trois ans d’abord en Normandie puis à Chinon dans les années 2000 puis retourné en Angleterre comme directeur d’une entreprise de restauration du patrimoine il n’a jamais cessé de brasser en amateur.

Ayant pris goût au chinonais il a quitté sa carrière en 2018 pour vivre sa passion et installer sa brasserie dans le vieux Chinon.

Avant son installation, il a investi dans une nano-brasserie pour maitriser le métier et fait des stages à la Brasserie de Cheddar et à l’Ecole de Brasserie de Bristol 

SXQS3739.JPG